Zoom sur les aliments riches en prébiotiques


Santé / jeudi, juillet 26th, 2018

La santé ne passe pas seulement par l’hygiène, elle passe aussi par l’assiette. Les aliments à consommer répondent souvent à des besoins physiologiques. Les prébiotiques sont des aliments que l’on ne peut digérer mais qui contribuent au développement des probiotiques, ces microorganismes qui contribuent aux bienfaits de la flore intestinale. Lorsque cette flore intestinale est bien entretenue, les cancers digestifs ont moins de chances d’apparaître. De plus, la clinique privée Montreal peut vous guider dans la lutte contre ce type de cancer. Afin que vous puissiez orienter votre alimentation et prendre soin de votre colon, ci-après quelques mets que vous devriez avoir à portée de main.

Les algues bon en prébiotiques

Bien que peu habituel, les algues constituent une excellente nourriture pour les humains. Cette plante sous-marine dispose d’effets nutritionnels incontestables. En effet, les algues contribuent à la croissance des bactéries qui sont bénéfiques pour notre organisme. De plus, elles bloquent le développement des bactéries qui provoquent des maladies et contribuent ainsi à notre défense immunitaire.

La racine de Jicama bon en prébiotiques

Idéale pour les salades, la racine de jicama ressemble à s’y méprendre à la pomme de terre. Provenant du Mexique, les apports nutritionnels de cet aliment découlent de ses fibres dont l’inuline en fait partie. En outre, elle contribue à la prévention du diabète en en réduisant le taux de glycémie dans le sang.

Les feuilles de pissenlit riche en prébiotiques

Grâce à sa contenance à 4% en fibres d’inuline, la feuille de pissenlit permet de combattre la constipation. Excellent substitut à la traditionnelle salade verte, les prébiotiques qu’elle contient permettent de renforcer les probiotiques. En outre, elle a des vertus anti-inflammatoires et anti-cancéreuses non négligeables.

La racine de Konjac  bon en prébiotiques

Reconnue pour ses bienfaits lors d’une cure d’amincissement, la racine de konjac est également un aliment riche en prébiotiques. Ainsi, ce tubercule contribue au soulagement de la constipation et au développement des bonnes bactéries. De plus, composée de glucomannane, cette racine permet de lutter contre les méfaits du cholestérol. Depuis deux millénaires, cette racine a été utilisée par les asiatiques en guise de traitement contre la toux et l’asthme.

Les graines de lin bon en prébiotiques

Avant de consommer les graines de lin, il est important de les broyer au préalable. En effet, leur enveloppe ne peut être digérée par l’homme. Si vous vous demandez comment les manger, rien de plus simple. Il suffit de les saupoudrer dans une salade ou sur du pain. Les avantages de ces graines sont la diminution de la graisse alimentaire, une meilleure digestion en général et une meilleure protection contre le cancer du colon.

La racine de Yacon Alimentation bonne en prébiotiques

Si vous recherchez un substitut à votre sucre habituel, vous pouvez compter sur la racine de yacon. Originaire d’Amérique du Sud, cet aliment similaire à la patate douce contient naturellement du sucre. Ce sucre naturel permet de lutter contre un fort taux de glycémie. En outre, cette racine aide à réduire le cholestérol et dispose de facultés anti-oxydantes.

Pour conclure, il est simple de varier votre alimentation tout en prenant soin de votre flore intestinale. N’oubliez pas de demander conseil à un nutritionniste si vous souhaitez avoir plus de précisions quant à la nourriture que vous devriez consommer quotidiennement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *