Nettoyage professionnel des dents


Soins dentinaire / mardi, janvier 22nd, 2019

Le nettoyage des dents à l’aide d’une brosse à dents et un dentifrice présente de multiples avantages. Toutefois, certaines tâches et même les plaques sont si tenaces que ce brossage simple ne suffit plus. Pour remédier à cela, certains professionnels proposent un nettoyage plus poussé dans leurs cabinets. Le nettoyage professionnel des dents est une technique efficace et positive pour les patients et un moyen pour les dentistes de démontrer leur professionnalisme.

Objectifs du nettoyage dentaire professionnel

Il est évident que les résultats d’un nettoyage dentaire professionnel ne sont pas les mêmes que ceux d’un brossage classique. Le nettoyage professionnel répond à divers impératifs qui sont l’élimination de la plaque dentaire et des tâches ainsi que le maintien de la santé des gencives. Malgré une hygiène impeccable à la maison, il peut arriver que le tartre s’installe tout de même sur les dents. Seul un nettoyage professionnel peut venir à bout du tartre et de la plaque dentaire. En outre, certaines zones de la cavité buccale sont difficilement accessibles par la brosse à dents. Les hygiénistes dentaires de la clinique dentaire Laval recommande que le dentiste doit disposer du matériel adéquat pour un nettoyage optimal des dents.

Les zones à nettoyer

En premier lieu, les dents sont évidemment les principaux éléments à nettoyer ; plus précisément, l’émail dentaire. Selon le cas, l’hygiéniste peut aussi procéder au nettoyage de la dentine. Il s’agit de la structure la plus délicate de la dent et chez certains patients, il est possible qu’elle soit exposée et nécessite donc un nettoyage. D’autres soins peuvent aussi s’appliquer, notamment au niveau des gencives et des tissus péri-implantaires. Pour que le nettoyage des dents soit efficace, il convient de faire un nettoyage professionnel des dents au moins 2 fois par an. Dans certains cas, la fréquence peut augmenter compte tenu des traitements suivis.

Le matériel adéquat pour un nettoyage optimal

Etant donné que le dentiste doit pouvoir accéder à toutes les zones se trouvant à l’intérieur de la bouche, il doit disposer du matériel adéquat. L’un des dispositifs qu’il utilise est l’écarteur. Pour que le confort du patient et celui du dentiste soient assurés, l’écarteur devra être flexible et aider le patient à garder la bouche ouverte pour une visibilité et une accessibilité optimales. Outre le confort, l’intervention s’en verra aussi accélérée. Pour le nettoyage proprement dit, la fraise en caoutchouc souple est un outil fort utile mais l’hygiéniste peut aussi utiliser une brossette prophylactique douce. Ces dispositifs favorisent la protection des tissu péri-implantaires et des gencives.

La pâte utilisée pour le nettoyage

Il y a divers types de pâte prophylactique selon leur granulométrie. Pour un nettoyage efficace, le dentiste choisit le produit en fonction des besoins de chaque patient. La granulométrie définit le pouvoir abrasif de la pâte. Ce critère sera choisi en fonction de la ténacité des tâches sur les dents : plus les tâches sont incrustées, plus la pâte doit avoir une granulométrie élevée. Bien entendu, le nettoyage des collets des dents exposées doit se faire avec une pâte prophylactique avec une granulométrie faible. Grâce à cette pâte, la surface des dents sera bien lisse et les biofilms bactériens ne pourront pas s’y accumuler facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *